Étiquette : Son – radio

UTOPIE EN EXIL, QUAND L’ART DEVIENT HISTOIRE

Proposée par l’association 24 Août 1944 et représentée par 34 artistes morts ou vivants, cette exposition retrace en cinq périodes l’expérience populaire hors norme, de 1931 à 1939, de la Deuxième république, la guerre civile et l’exil de 500.000 Espagnols du camp républicain. Cette expérience sociale jamais égalée et de cet exode appelé La retirada marquent définitivement enfants et petits-enfants de cette génération. Avec les artistes : Antonio Altarriba , Antonio Ros Blasco, Bruno Loth, Carlos Gimenez, Carmen Martinez, Carmen Pages, Castelao, Catherine Continente, Catherine Gil-Franco, Chari Goyeneche, Elsa Osaba, Eugenio Prieto Gabriel, Francisco Giné, Joan Jordà, José Olivares Cuadrado, José Torres, Juan Chica-Ventura,Julio Ribera, Kim, Leonor Fabra, Macarena Polo, Madeleine Lamberet, Manolo Alcorlo,Marcos, Carrasquer, Marina Aguayo (Ángel Corvera), Miguel Garcia Vivancos, Norma Pedroche, Olivier Pinalie, Paco Roca, Philippe Gibbon, Rosine Arroyo, Rufino de Mingo, Sim, Vicente Gil-Franco, Victor Simal. Télachargez notre invitation pour le 5 novembre Et n’oubliez pas de venir pour le Projection-Débat: Buñuel après l’âge d’or, jeudi 14 novembre à 19 heures.

La Palissade de Bruno Loth
La Palissade de Bruno Loth
Invitation à imprimer Madres… de Carmen Martinez
Invitation à imprimer Madres… de Carmen Martinez

Documents joints

 

CAMARON DE LA ISLA sur radio libertaire 89.4FM

Le samedi 3 novembre à partir de 13h 30, sur Radio libertaire le deuxième volet de notre émission consacrée à Camarón de la Isla.

Vous trouverez ci-joint le flyer qui annonce l’émission.

Radio libertaire Paris

CAMARÓN DE LA ISLA

Reportages sur le chanteur de flamenco

Camarón de la Isla (1950-1992) est sans doute le plus grand chanteur de flamenco de tous les temps. Gitan de la Baie de Cadix et fier de ses racines, il s’est produit dès l’enfance sur les scènes andalouses. Mais c’est sa rencontre à Madrid avec le guitariste Paco de Lucia qui va révolutionner le cours du flamenco contemporain. L’Espagne du franquisme retient son souffle à chacune de leurs créations. Après la fin de la dictature, Camarón pousse encore plus loin ses audaces, chantant Garcia Lorca comme Omar Khayyam, fusionnant une galaxie d’influences (rock, blues et jazz) jusqu’alors étrangères à l’univers du flamenco.

À Séville, rencontre avec Ricardo Pachón, compositeur et producteur de l’album La Leyenda del Tiempo, l’œuvre majeur de Camarón.

SAMEDI 3 NOVEMBRE 2018 À PARTIR DE 13H 30

sur les Chroniques rebelles

de Radio libertaire, 89.4 FM

et en direct sur internet : www.radio-libertaire.net

unnamed.jpg

Les républicains espagnols et la Nueve sur France Inter

Le 28 Août 2014, dans son émission « L’humeur vagabonde » sur France Inter consacrée à Lydie Salvayre pour son livre « Pas pleurer », Kathleen Evin, la productrice, proposait un reportage d’Elsa Daynac sur la marche commémorative sur le chemin de la Nueve . La mémoire des républicains espagnols
Écouter l’émission complète:



Le 25/08/2014, au cours de « La marche de l’histoire  » Jean Lebrun consacrait son émission aux républicains espagnols dans la France libre :



Le 30/08/2014, pour la première de Comme un bruit qui court, Giv Anquetil s’est rendu à l’Université d’été du Medef, Antoine Chao sur les traces des soldats républicains espagnols de la Nueve, et Charlotte Perry à la rencontre de l’ancien résistant, bardé de médailles, Jo La Mitraille.

Sur les traces de la Nueve
Écouter l’émission complète:

Documents joints

 

©Association 24 août 1944 - 2023