Mois : mars 2018

Serge Pey et la boîte aux lettres du cimetière

Serge Pey et la boîte aux lettres du cimetière
Film documentaire de Francis Fourcou – Marche de la poésie (1h23′)

La vie est un chemin qui marche, et le grand poète Antonio Machado, lui, s’est arrêté derrière cette frontière du bout de la mer entre l’Espagne et la France, à Collioure, en ces jours terribles de février 1939 où avec 500 000 de ses compatriotes Républicains, il franchit le chemin de Cerbère poussé par les troupes franquistes. Il n’ira pas plus loin mais sur sa tombe, il y a désormais une boîte aux lettres. Du Monde, les messages y arrivent, intimes, politiques, poétiques, ils fleurissent comme des bouquets de Toussaint… Il n’y a que les poètes qui peuvent les ouvrir, il n’y a que les humanités d’espoir qui peuvent y répondre. Nous suivons le poète Serge Pey, à pied, cherchant son propre chemin, à pied de Toulouse à Collioure, le long du Canal, dans les hauteurs ventées des châteaux cathares, dans les plaines du Roussillon, sur les plages de Catalogne, et aussi sur les chemins de l’Histoire, Robert Capa et la camp de Bram, Rivesaltes, Argelès sur Mer, Bélibaste… Facteur des mots, Serge Pey, fils de républicains espagnols, vient porter 400 lettres écrites par des amis, connus ou inconnus à Collioure, au cimetière qui abrite la seule boîte aux lettres pour les poètes…

Le film est sorti au Printemps des Poètes entre le 15 et le 18 mars 2018 auquel participera Serge Pey.
Il est en salle à Paris à partir du 21 mars.

Serge Pey, Grand Prix National de Poésie 2017 de la Société des Gens De Lettres.
Le lien pour voir la bande-annonce : https://vimeo.com/233831322

Au revoir Eduardo mais ton idéal reste près de nous !

À Eduardo et Heloïsa En apprenant la triste nouvelle du décès d’Eduardo Colombo , ce cher compagnon libertaire de longue date, l’ensemble des membres de l’association 24 août 1944 présente à sa famille et à sa compagne, Heloïsa Castellanos, leurs plus sincères condoléances. Celles et ceux qui l’ont plus particulièrement connu, garderont le souvenir d’un intellectuel anarchiste convaincu, grand théoricien mais aussi amoureux du sens des mots et de la polémique. Fuyant la dictature argentine, il avait quitté son pays et était arrivé en France il y a presque 50 ans avec sa compagne de toujours, Heloïsa. Dans son pays d’accueil, il poursuivit sans relâche sa lutte et sa reflexion sur l’anarchisme, tant en France qu’au niveau international et, bien évidemment dans la lutte antifranquiste des exilés libertaires espagnols. Avec Heloïsa, Il prit également part à la réflexion sur son autre terrain de prédilection, la psychanalyse. Eduardo, aujourd’hui, tu nous quittes définitivement mais ton souvenir, tes écrits, ta réflexion, perdureront. Tu resteras dans nos cœurs et dans nos luttes. ¡Adios compañero! Agnès PAVLOWSKY, Aimable MARCELLAN, Cristine HUDIN, Daniel PINOS, Frank MINTZ, Serge UTGÉ-ROYO, Juan CHICA-VENTURA, Marie RAFANEAU-BOJ, Ramon PINO-LARTIGUET, Véronique SALOU-OLIVARES, Henri SALOU, Wally ROSELL.

Documents joints

 

29 mars 2018 Projection : 2 films de la CNT espagnole de 1936/1938

L’association 24 août 1944 vous invite à une projection exceptionnelle:

Le syndicat du spectacle collectivisé de la CNT (Confédération nationale du travail) a pu produire cinq films de fiction pendant la Guerre d’Espagne entre 1936 et 1938. Ces films sont de véritables mélodrames dont le scénario, la structure n’ont pas à rougir de films produits en France à la même époque : ils font penser à Pagnol, Renoir, Carné, Clair et Prévert.

NOSOTROS SOMOS ASI: Un film de Valentin R. Gonzales,Durée : 30 mn, VO sous-titrée

Des enfants ont l’habitude de se réunir ensemble pour s’amuser. Survient la guerre et le père de l’un d’eux est arrêté. Les enfants se ligueront contre les
adultes pour le sauver. Un film de charme, riche en éléments musicaux.

AURORA DE ESPERANZA Un film de Antonio Sau Durée : 58 mn, VO sous-titrée

Barcelone 1935, les usines ferment. Juan, ouvrier, organise une grande marche de la faim. Face aux autorités la Révolution éclate. Juan prend les armes

avec ses compagnons.

Le jeudi 29 mars 2018 à 19h suivi d’un débat avec Aimé Marcellan, co réalisateur de Un Autre futur
Centre Paris’Anim ; Place des Fêtes
2/4 rue des Lilas
75019 Paris
Entrée gratuite

FIMS DE LA CNT DU SPECTACLE COLLECTIVISÉ
FIMS DE LA CNT DU SPECTACLE COLLECTIVISÉ

©Association 24 août 1944 - 2023