Mois : juillet 2018

24 août 1944 – 24 août 2018 « Qui étaient ces soldats de la Liberté ?»

24 août 1944 – 24 août 2018
« Qui étaient ces soldats de la Liberté ?»

L’association 24 août 1944 a le plaisir de vous inviter
à l’hommage rendu aux antifascistes espagnols de la Nueve (9e compagnie de la 2e DB-Leclerc), libérant Paris,
Le vendredi 24 août 2018, à partir de 17h00, devant le jardin dédié aux combattants de la Nueve,
3 rue de Lobau 75004 Paris (métro Hôtel de Ville)

Nous donnerons la parole à une dizaine de descendant(e)s de ces hommes, pour nous dire qui ils étaient.
Ils viendront chacun leur tour ou mandaterons l’un parmi nous pour nous lire leurs témoignages émouvants, souvenirs de l’homme qui fut leur père ou leur grand-père.

Ne ratez pas ce rendez-vous de mémoire.
À très bientôt et en vous attendant, bonnes vacances.

¡Hola !
Os esperamos :

El viernes 24 de agosto de 2018,
a partir de las cinco de la tarde (17h)
frente al jardín de los combatientes de la Nueve
3 calle de Lobau 75004 Paris (métro Hôtel de Ville)

al homenaje hizo a los antifascistas españoles de la Nueve (9ª compañía de la 2e DB del General Leclerc) que participaron a liberar París.

Este día, daremos la palabra a los descendientes de estos hombres. Los miembros de la familia de Miguel Campos serán presentes y hablaron de sus padre y abuelo desaparecido.
La alcaldesa de Paris cerrara esta manifestación.
Hasta pronto con fraternidad.

INVITATION
INVITATION

CAMARÓN DE LA ISLA, le plus grand chanteur de flamenco

CAMARÓN DE LA ISLA
Reportages sur le chanteur de flamenco

Camarón de la Isla (1950-1992) est sans doute le plus grand chanteur de flamenco de tous les temps. Gitan de la Baie de Cadix et fier de ses racines, il s’est produit dès l’enfance sur les scènes andalouses. Mais c’est sa rencontre à Madrid avec le guitariste Paco de Lucia qui va révolutionner le cours du flamenco contemporain. L’Espagne du franquisme retient son souffle à chacune de leurs créations. Après la fin de la dictature, Camarón pousse encore plus loin ses audaces, chantant Garcia Lorca comme Omar Khayyam, fusionnant une galaxie d’influences (rock, blues et jazz) jusqu’alors étrangères à l’univers du flamenco.
À San Fernando et Séville, rencontres avec Patricia Galera, Lolo Picardo, propriétaire de la Venta de Vargas, la taverne où il commença à chanter, et Ricardo Pachón, compositeur et producteur de l’album La Leyenda del Tiempo, l’œuvre majeur de Camarón.

SAMEDI 21 JUILLET 2018 À PARTIR DE 13H 30
sur les Chroniques rebelles
de Radio libertaire, 89.4 FM
et en direct sur internet : www.radio-libertaire.net

unknown-1-4.jpg
images.jpg
images-1.jpg
©Association 24 août 1944 - 2023