Mois : juillet 2017

jeudi 24 août 2017: Hommage à la Nueve et aux Étrangers antinazis

Jeudi 24 août 2017

Hommage aux Espagnols antifascistes de la Nueve et à tous les Étrangers engagés dans la lutte pour la liberté contre le nazisme

Un petit cadeau: Nous allons vivant, gémissant, oubliant, Oubliés, changeant de chemin, Il n’y a pas de coin sur terre, Sans qu’on entende nos soupirs, Réfugié, toi, l’étranger, Celui qui gêne le monde entier. (…) Juan Sanchez (directeur de la revue Recordatoria 36-39) exilé en France puis en Suède 17h15 devant le jardin des combattants de la Nueve, rue Lobau, métro Hôtel de ville :

  • Un hommage aux Espagnols antifascistes de la Nueve et leur rôle dans la libération de Paris, e paroles évoqueront leurs idéaux et la grande richesse humaine qu’ils apportent à notre société.
  • Diverses prises de paroles évoqueront le combat des Étrangers engagés dans la lutte pour la liberté contre le nazisme.

Venez participer à cette évocation particulière au cours de laquelle nous rendrons hommage à ces défenseurs de Paris, et partisans de la liberté, en présence des élus de Paris. Auparavant, à 15h15, l’association se joindra à la cérémonie organisée par la mairie de Paris et l’AAGEF-FFI, pour le dévoilement de la plaque en hommage à José Baron Carreño. Angle du boulevard Saint-Germain et de la rue Villersexel (Paris 7e).

Documents joints

 

Dimanche 13 août à Écouché (Orne)

13 août 2017 À 10 heures 45 au cimetière. Nous serons cette année présents à cet hommage, avec:

  • une exposition de portraits des hommes de la Nueve (réalisés par Juan Chica-Ventura),
  • Un dépôt de gerbe en l’honneur de ces antifascistes espagnols dont 7 périrent dans cette bataille et de leurs compagnons de combat,
  • Quelques mots en leur mémoire.

Venez nous rejoindre !

Plan d'Écouché 1
Plan d’Écouché 1
Plan d'Écouché 2
Plan d’Écouché 2
Fermin Pujol devant la tombe de son frère Constantino
Fermin Pujol devant la tombe de son frère Constantino

Documents joints

 

Dimanche 23 juillet à Toulouse: 81e anniversaire de la révolution du 19 juillet 1936

Nos amis, compagnes et compagnons du CTDEE : Centre Toulousain de Documentation sur l’Exil Espagnol organisent comme chaque année, un dimanche festif, culturel, mémoriel et gastronomique autour de la date du 19 juillet 1936.

Date du soulèvement populaire en Espagne pour arrêter le coup d’état militaire et tenter d’instaurer une société de justice et de Liberté pour le peuple. Cette expérience révolutionnaire qui n’a depuis jamais été renouvelée, défendue par un large mouvement populaire ouvrier et paysan reste un mouvement exemplaire pour notre futur. Si vous êtes toulousains ou si vos routes estivales vous ont mené dans cette partie de France, alors: Ne manquez pas ce rendez-vous qui offrira cette année une analyse pointue de la période tragique de mai 1937 et du tournant dramatique que ce bel espoir amorce à partir de cette date. Régalez-vous du festin de Sancho et de sa, désormais, célèbre paella. Pour mieux savourer un après-midi de théâtre, chansons et récitals de guitare aux accents que vous reprendrez en choeur en fin d’après-midi. Ceux qui profiteront de tant de mémoire et de musique sont des veinards. Qu’ils pensent à nous transmettre leurs commentaires et photos. Belle fête à vous toutes et tous et une belle pensée de Paris!!! Merci amis de votre manifestation. l’équipe du 24 août 1944.

Documents joints

 

La vie de Château ! C’était les 1er et 2 juillet 2017

Le temps d’un week-end, la course folle des heures s’est suspendue au souffle d’un château.

Empli d’anarchistes et d’idées d’insoumis, nous avons partagé ce beau lieu, avec un immense plaisir. Repas fraternels et chambrées accueillantes.
Se sont succédés durant deux jours des conférences et des débats, du théâtre et un concert, des promenades au jardin partagé et une chorale. Tous plus passionnant les uns que les autres. Un vent de résistance s’était levé sur Ligoure, ces jours-là !

Un jeune homme de 92 ans, Christian Pataud nous a conté sa résistance et les maquis du limousin, si célèbres. Tandis qu’André Bernard a partagé avec nous sa vie d’insoumis, pourchassé, de la guerre d’Algérie.

Le soir de ce samedi, ce fut à notre tour:

Serge Utgé-Royo a entamé une soirée d’émotion et de partage avec ses chansons qui mettent en poésie la résistance et la dignité des peuples. Puis nous l’avons rejoint pour entonner sous sa direction les chants révolutionnaires espagnols et ceux liés à la rébellion populaire. Tels :
Un nuage espagnol
A las barricadas,
Si los curas…
Hijos del Pueblo,
Puente de los franceses,
Giroflé, Girofla,
Si me quieres escribir
El Paso del Ebro…
La cucaracha

Sans parler du chant de los Pinguinos « À la Bastille, on voit passer les Espingouins, debout sur les auto-chenilles…« , l’un des chants célébrant la Nueve…
Mais aussi les chansons d’amour de l’époque qui ne laissaient pas insensibles nos anars indisciplinés comme Besame mucho.
Juste pour le plaisir, écoutez la petite bande son qu’un copain nous a envoyé.
https://www.dropbox.com/sh/l2a4seg59704p2a/AAC57rbSF7G6LFUw3qd5nXNVa?dl=0

La chorale los Pinguinos
La chorale los Pinguinos
Le Château
Le Château
André Bernard nous parle d'insoumission
André Bernard nous parle d’insoumission
André Bernard et rené, notre hôte du CIRA Limoges
André Bernard et rené, notre hôte du CIRA Limoges
Rosine
Rosine
Christian Pataud, anarchiste et résistant
Christian Pataud, anarchiste et résistant
La chorale los Pinguinos 2
La chorale los Pinguinos 2
La CRS, qui n'est pas ce que vous croyez
La CRS, qui n’est pas ce que vous croyez
Les êtres des bois
Les êtres des bois
Un réfectoire qui s'affiche
Un réfectoire qui s’affiche
Mais la faim remplie les lieux
Mais la faim remplie les lieux
L'escalier buccolique, petite poésie
L’escalier buccolique, petite poésie

©Association 24 août 1944 - 2023