le 16 juin 2017 transfert des cendres de Francisco Boix au cimetière du Père Lachaise

Article du | 24 aout 1944 |
Quatre de ces photos que vous voyez ont été prises et offertes à notre association par : Eduardo Granados Reguilón. Jeune étudiant et photographe espagnol en France une appartient au journal espagnol El Diario.

Nous y étions ! Il y a désormais une tombe Francisco Boix (en catalan Francesc) au Père Lachaise.

Le livre qui paraît en français aux éditions de Territoires de mémoire (Liège, Belgique), « Le photographe de l’horreur, l’histoire de Francesc Boix et les photos volées aux SS à Mauthausen » est écrit par Benito Bermejo, historien que 24 août 1944 a déjà invité plusieurs fois à participer à des colloques ou hommages. Livre passionnant pour suivre cette profonde aventure humaine, où l’on voit Boix (avec l’aide de ses compagnons de galère) s’affronter aux SS et faire, dans l’enfer concentrationnaire, oeuvre de résistance, pour nous, pour vous, pour que nous sachions et n’oublions pas ce qui s’y passait.

Nous recevrons le livre prochainement et il sera disponible sur notre table dans les prochains salons du livre où nous allons… Montreuil, Limoges… (à suivre ici ou sur notre site www24-aout-1944)

Arrivée du cercueil recouvert du drapeau républicain espagnol
Arrivée du cercueil recouvert du drapeau républicain espagnol
Dans la tombe aux pétales de roses rouge
Dans la tombe aux pétales de roses rouge
Plaque commémorative triangulo azul
Plaque commémorative triangulo azul
Portrait de Francisco Boix
Portrait de Francisco Boix
Ramiro Santistaban ex déporté de Mauthausen( kommando Poschacher) et ex présient de la FEDIP, avec son épouse Nini et Anna Maria, nièce de Francisco Boix
Ramiro Santistaban ex déporté de Mauthausen( kommando Poschacher) et ex présient de la FEDIP, avec son épouse Nini et Anna Maria, nièce de Francisco Boix
Mots-clefs :
Partager cet article :
Haut de page
©Association 24 août 1944 - 2022