Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > Compte-rendu Exposition + projections à (...)

du 15 au 26 janvier 2018 une exposition des « affiches des combattants de la liberté » réalisées pendant la révolution espagnole (1936-1939), et animation des projections/débats autour du film « La Nueve ».

.

À l’initiative de Raquel Lledos (professeur d’espagnol au lycée Pasteur de Besançon) et avec le concours de la librairie L’Autodidacte, notre association « 24 août 1944 » a été sollicitée pour présenter du 15 au 26 janvier 2018 une exposition des « affiches des combattants de la liberté » réalisées pendant la révolution espagnole (1936-1939), et animer des projections/débats autour du film « La Nueve ».

Ces deux semaines articulées autour du thème Mémoire de la guerre civile espagnole ont pu se dérouler grâce à Raquel Lledos qui était à la conception, la coordination, la mise en œuvre et l’animation de ce projet. Le vernissage de l’exposition s’est tenu en présence d’une soixantaine de personnes (élèves, enseignants, officiels…) et les jours suivants deux membres de notre association se sont relayés pour commenter l’exposition avec différentes classes et préparer les projections du film.

Sur deux semaines, une vingtaine de classes ont participé (après des élèves d’Arts appliqués, ce furent des 3è, 1ère, terminale, élèves d’espagnol et d’histoire-géo) de deux établissements scolaires de Besançon (lycée Pasteur et collège Diderot) et un de Montbéliard (lycée Germaine Tillion), le tout agrémenté du catalogue de l’exposition et de dépliants réalisés par notre association.
Certains cours ont été consacrés à un rappel de l’histoire de l’Espagne des années 30, de la fin de la monarchie à la proclamation de la république, puis au putsch des militaires contre cette république, la riposte ouvrière victorieuse dans un premier temps, le début de la guerre civile, et en même temps le lancement d’un programme social révolutionnaire.

Ont été évoquées les collectivisations des usines et des campagnes en zone républicaine, le rôle des femmes pendant la révolution (et notamment celles regroupées dans Mujeres libres), puis la victoire militaire du camp nationaliste en 1939, la Retirada et l’exil des républicains antifascistes espagnols en France (leur internement dans les camps de concentration du Sud de la France, ainsi qu’en Algérie et Tunisie, mais aussi au camp de la mort de Mauthausen en Allemagne).

Il a été évidemment question de la participation de ces antifascistes espagnols aux maquis pendant l’occupation allemande, et leur participation à la libération de Paris.

Nous avons présenté ces exposés en français pour les classes d’Histoire et en espagnol et français pour les classes d’espagnol, avec la participation des professeurs concernés. Concernant le film La Nueve, des cours ont été consacrés avant sa projection pour resituer le contexte dans lequel cette compagnie de la 2e DB de Leclerc avait été créée, en terminant avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et la désillusion de ces combattants qui espéraient être ensuite aidés par les forces alliées pour déloger Franco et sa dictature.

La dernière projection a été suivie d’une table ronde devant quelque 120 personnes (élèves, enseignants et public extérieur). Participaient à cette table ronde, outre Raquel Lledos conceptrice du projet et un intervenant membre de l’association 24 août 1944, deux enseignants-chercheurs : Marta Álvarez spécialiste du documentaire contemporain (notamment concernant les Mujeres republicanas), et Oscar Freán historien du 20è siècle, spécialiste du mouvement libertaire (en Espagne, Galice et en exil).

De même que les visites guidées de l’expo, le débat d’après-projection a suscité un grand nombre de questions, non seulement du public mais surtout des élèves.

En conclusion : deux semaines enthousiasmantes et intéressantes, tant pour notre association mémorielle que pour les élèves attentifs et impliqués dans ce projet mis en œuvre par Raquel Lledos, leur professeur d’espagnol. Expérience enrichissante pour tous et qui ne demande qu’à être renouvelée.

Portfolio
Une explication inhabituelle Table ronde autour de l'exposition d'Affiches : Les Combattants de (...) Table ronde d'un peu plus près Visiteuse attentive de l'exposition Wally Rosell entouré de Nelly et Raquel