Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Accueil > L’association > Minorque, la dernière île sauvage d’Europe (...)

À NE PAS MANQUER : Un reportage les Chroniques reportages sur Radio libertaire (89.4 FM et www.radio-libertaire.net),

Un magazine proposé par l’émission les Chroniques rebelles

Réalisé par : Daniel Pinós et Mireille Mercier.

.

Écoutez les Chroniques reportages sur Radio libertaire, un magazine proposé par l’émission les Chroniques rebelles.

Réalisé par : Daniel Pinós et Mireille Mercier.

Cette émission sera aussi bien un relais qu’une caisse de résonance des luttes et des résistances d’aujourd’hui, en France comme ailleurs. Parce que le monde ne dort jamais, nous diffuserons des informations, des récits, des réflexions, des portraits, des témoignages, des appels à l’action, des musiques venus d’ailleurs. Le tout dans une perspective anti-autoritaire et libertaire.

Pour le premier volet de notre magazine, nous nous embarquerons pour Minorque, nous traverserons la Méditerranée vers la plus sauvage des îles de l’archipel des Baléares.

C’est la première partie d’une série de trois émission sur la isla verde y azul, l’île verte et bleue.

Une île où des associations de défense de l’identité et du patrimoine, les syndicalistes de la Confédération général du travail, un syndicat anarcho-syndicaliste, se battent contre la dégradation de l’environnement liée aux comportements industriels et agricoles, contre la destruction par les plate-formes pétrolières de l’habitat aquatique, contre l’impact des déchets plastiques sur le milieu marin. Mais également pour la défense des travailleurs insulaires victimes comme ailleurs en Espagne et dans le monde des réformes néo-libérales.

Nous nous sommes lancés à la recherche de toutes celles et tous ceux qui par leur action se battent pour la protection de l’environnement et pour préserver Minorque de la massification touristique.

Les témoignages des membres de ces associations nous permettent de comprendre les enjeux politiques et économiques actuels, à l’heure où l’équilibre biologique et la patrimoine de cette petite île au bout des rêves est mis en danger.

LE SAMEDI 26 JANVIER ET LES SAMEDI 2 ET 9 FÉVRIER À PARTIR DE 11H 30

sur les Chroniques reportages de Radio libertaire, 89.4 FM et en direct sur internet : www.radio-libertaire.net

Portfolio
Minorque en résistance