Gomez Rafael

Article du | 24 aout 1944 |
« Je suis né à Almería. Ma famille était républicaine. Quand la guerre a éclaté, j’avais seize ans et je me trouvais à Badalona. Mon père était carabinier, et j’espérais le devenir aussi. J’étais encore à l’école de carabiniers quand ma classe de conscription – la classe du « biberon » – a été appelée sous les drapeaux, et j’ai dû quitter l’école. J’ai été affecté en tant que carabinier cycliste au ministère des Finances. J’y ai passé neuf mois, jusqu’à la fin de la guerre, jusqu’à ce qu’on sorte pour fuir vers la frontière. »

« Je suis né à Almería. Ma famille était républicaine. Quand la guerre a éclaté, j’avais seize ans et je me trouvais à Badalona. Mon père était carabinier, et j’espérais le devenir aussi. J’étais encore à l’école de carabiniers quand ma classe de conscription – la classe du « biberon » – a été appelée sous les drapeaux, et j’ai dû quitter l’école. J’ai été affecté en tant que carabinier cycliste au ministère des Finances. J’y ai passé neuf mois, jusqu’à la fin de la guerre, jusqu’à ce qu’on sorte pour fuir vers la frontière. »

Mots-clefs :
Partager cet article :
Haut de page
©Association 24 août 1944 - 2022